La Fondation Malek Chebel est un beau projet de pédagogie autour d’une vision du monde à la poursuite des lumières de la raison. Nous mettons notre joie de vivre au service de notre aspiration à une société tolérante et ouverte, où le vivre-ensemble repose sur la compréhension et la connaissance de l’autre. Il appartient à la société civile de s’emparer de la définition de son projet de vie commun, d’en dessiner un visage humaniste et universaliste. La Fondation se présente comme un vecteur de communication et d’échange, qui entend faire résonner les idées qui partagent l’ambition du rassemblement et de la fraternité.
— Mikaïl Chebel, Président de la Fondation
 

Un collège des hautes études 

La Fondation met en place des cycles de séminaires sur des questions spécialisées, regroupant professionnels et chercheurs. 

UN MUSÉE INTERNATIONAL DU CORAN

La Fondation partage avec le public la collection personnelle du texte sacré de Malek Chebel, tout en retraçant son histoire et les enjeux qui l'entourent. 

UN COMITÉ DE RÉFLEXION AUTOUR DE L'OEUVRE DE MALEK CHEBEL

La Fondation oeuvre à faire connaitre et enrichir le legs intellectuel de Malek Chebel, de ses recherches sur la culture musulmane à la notion d'Islam des Lumières. 

 

Malek Chebel (1953-2016)

Malek Chebel est un anthropologue des religions et philosophe algérien, né en 1953 à Skikda et décédé en 2016 à Paris. Il a étudié en Algérie, puis en France à Paris, où il a également étudié a psychanalyse, activité qu'il a un temps exercée. Il a enseigné dans de nombreuses universités à travers le monde.

Essayiste, auteur d'ouvrages spécialisés sur le monde arabe et l'Islam et créateur de l'expression "l'Islam des Lumières" (2004), Malek Chebel travaille à une vaste enquête sur l'Islam européen. Il est connu pour sa réflexion sur l'Islam, sa future, son histoire, sa vie intellectuelle, son érotisme. Il est également connu pour ses prises de position publiques en faveur d'un Islam libéral et en faveur d'une réforme de l'Islam, incluant certains aspects positifs de la modernité politique.