Colloque international sur l'Islam des Lumières : Hommage à Malek Chebel

Affiche IMA 4 avril Islam des lumières JPEG.jpg

La rencontre internationale sur de l’Islam des Lumières, portée par la Fondation Malek Chebel, se déploie sur deux continents et s’articule en deux temps forts. Une première soirée aura lieu à l’Institut du Monde Arabe à Paris le 4 avril dans le cadre des Jeudis de l’IMA, et une deuxième rencontre lui faisant écho, aura lieu à l’Institut Français d’Alger à la fin du même mois. Mêlant visée pédagogique et érudite, son contenu s'adaptera au public de chaque pays. Alors qu’en France le concept d’Islam des Lumières est déjà bien connu et repris par un grand nombre d’intellectuels, il gagnera à être diffusé en Algérie, et plus largement dans le monde musulman.

Première partie du colloque international sur l'Islam des Lumières : Hommage à Malek Chebel à l’Institut du Monde Arabe

le 4 avril 2019

Les trois tables rondes du programme ont pour vocation d’illustrer le concept d’Islam des Lumières à travers différentes époques et différentes thématiques propres à l’œuvre de Malek Chebel. Bien que le concept d’Islam des Lumières soit assez tardif dans son travail, il est sous-jacent et parcourt l’ensemble de son œuvre, à travers le regard qu’il porte sur la civilisation musulmane dans l’histoire et aujourd’hui.

Art de vivre, sexualité et raffinement en terre d’Islam 15h

Ouvrages de Malek Chebel : Traité des bonnes manières et du raffinement en Orient (2 volumes), Le Kama sutra arabe, Le corps en Islam, Le livre des séductions suivi de Dix Aphorismes sur l'amour, L'Esprit de sérail, mythes et pratiques sexuelles au Maghreb, Encyclopédie de l'amour en Islam, Du Désir, Traité du raffinement

La table ronde propose au public une exploration du raffinement dans le monde arabe à une époque qui exalte le sensible avec savoir-faire et délicatesse, et cette période sera mise en regard avec notre perception contemporaine de l’Islam. Il sera l’occasion de rappeler les fondements historiques dans lesquels s’enracine l’Islam des Lumières contemporain.

Les innovations de la civilisation arabe en matière de savoir-vivre sont peu connues, et occupent pourtant une grande partie de l’œuvre de Malek Chebel. Très tôt, le raffinement en Islam a constitué l'idéal d'un groupe social privilégié, une société brillante qui s'est livrée avec un égal bonheur à la philosophie, à la morale, aux jeux, à la gastronomie, à l'amitié joyeuse qui ne dédaigne pas les plaisirs interdits. Son originalité et son talent imprégneront durablement la société de cour à Bagdad du temps de sa splendeur, à Cordoue, au Maghreb ou en Egypte.

Seront à l’honneur des arts tels que la gastronomie, les parfums, les rituels de la beauté avec ses hammams, ses baumes et ses voiles avec ses codes du charme et de la séduction jusque dans l’intimité des pratiques tabou de la sexualité. Qu’en est-il aujourd’hui de ces questions et quelle place occupent-elles dans la conception d’un Islam progressiste ?

Nadia El Bouga : Sexologue clinicienne, écrivain.

Hiba Msaddi : Universitaire spécialiste de l’Islam des Lumières. Université Montréal 1

Virginie Larousse : rédactrice en chef du monde des religions.

Islam des Lumières : un islam de notre temps (approche philosophique) 17h

Ouvrages de Malek Chebel : Le sujet en Islam, L’islam et la raison, autres livres

La table ronde a pour objectif de présenter et d’expliciter la notion d’Islam des Lumières d’un point de vue philosophique et théorique. Les vingt-six points de réforme de l’Islam proposés par Malek Chebel serviront de base pour alimenter le débat. 

 

L’islam est-il figée dans le temps ? La lapidation, les châtiments corporel, .. ? l’évolution représent-elle un danger

La formule « Islam des Lumières » suscite souvent quelques interrogations : s’agit-il du siècle des Lumières, alors que pourtant cette époque était celle du combat de la raison contre la spiritualité ? Est-ce un nouvel islam occidentalisé ? La réponse ne saurait être manichéenne.

L’islam des lumières est une formule qui émane de deux principales sources d’inspirations. La première réside dans les acquis de l’esprit des Lumières européennes ayant porté des avancées spectaculaires de la conscience humaine : primauté de l’esprit critique, approfondissement du savoir en s’affranchissant des dogmes (avec peut-être en moins le côté anticlérical acharné) et un goût prononcé pour la controverse et le débat d’idées. La deuxième réside dans la symbolique de la lumière au sein de l’univers de tradition islamique. Entendue comme une quête de connaissance, la lumière a, dès ses premières heures, porté toute une tradition réformiste d’intellectuels. Fidèles aux enseignements coraniques, ils n’ont eu de cesse de raisonner, d’interpréter et de renouveler leur mode de pensée.

De ces fondements émanent aujourd’hui des interrogations quant à la possibilité de concevoir d’éventuelles évolutions dont l’islam a besoin pour répondre aux incompréhensions et aux défis qui l’attendent.

Dominique Avon : Directeur d’études à L’EPHE.

Karim Ifrak : islamologue, chercheur au CNRS.

Ousmane Timera : Islamologue

Steven Duarte : Spécialiste du réformisme islamique, maître de conférence à Paris 13

Rachid Benzine : Islamologue

Islam des lumières et république (moyens concrets de diffusion) 19h

Ouvrages de Malek Chebel : Manifeste pour un Islam des Lumières

 

Cette dernière table ronde a pour objectif de montrer l’application concrète de l’Islam des Lumières dans la société moderne et sa transcription politique telle qu’entendue en Occident : la représentation des musulmans en France et la gestion du culte musulman.

Dans un contexte où des personnes se radicalisent, l’Islam est perçu comme étant opposé aux valeurs de modernité. L’islam est-il compatible avec la République et ses valeurs modernes, et quels sont les points de discussion ? Dans quelle mesure l’islam doit-il s’adapter aux valeurs de la République, ou bien la République s’adapter à une composante de sa population de plus en plus importante ?

Comment instaurer un dialogue constructif entre les institutions françaises et la population musulmane de France ? Quels sont les moyens concrets pouvant être mis en place pour diffuser l’Islam des Lumières en France et pour toucher ceux ayant choisi de renier les valeurs de la République ? Un nouveau système de formation des imams doit-il être un axe d’action prioritaire ? Aux côtés du CFCM, de nombreuses initiatives institutionnelles émergent, la dernière étant la Fondation pour un Islam de France. Des initiatives citoyennes voient aussi le jour, à l’image de la revue NOOR de Malek Chebel, ayant pour but de (re)nouer un dialogue entre Orient et Occident.

Intervenants :

Bariza Khiari : ancienne vice-présidente du Sénat, directrice de l’institut des cultures d’islam.

Anouar Kbibech : Vice-président du CFCM. 

Ghaleb Bencheikh : Président Fondation de l’Islam de France

Jalila SBAI : Historienne, chercheure associée à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France et auteur de La politique musulmane de la France (CNRS, Editions, 2018).

Omero Marongiu-Perria : docteur en sociologie de l'ethnicité et des religions, spécialiste de l'islam français.